Orizon Photo
 
Identifiez-vous
-


 
Photographes
-
Alain Buu (10)
Dung Vo Trung (27)
Jean-Luc Moreau (35)
Marc Roussel (56)
Patrick Chapuis (5)
 
Langue
-
Change to english
 
Orizon Photo
-
15, rue Dussoubs
75002 Paris, France

+33 (0)1 53 40 78 28

www.orizon-photo.com
contact@orizon-photo.com

 
 
 
LES CONSEQUENCES DE LA POLITIQUE DE L'ENFANT UNIQUE EN CHINE / Enfant unique 53 © Alain Buu
-
 

Enfant unique 53 © Alain Buu

Veuillez vous identifier pour télécharger cette image en Haute définition.

Un petit village du Guangxi. Décembre 2007.
Mei, 4 enfants dont le dernier est enfin un fils, a recu la visite d'agents du Planning familial en avril 2007, et qui ont défoncé sa porte car elle s'était barricadée. Elle avait reçu une deuxième amende de 1500 Yuans (150Ä) faisant suite à une première de 200 Yuans (20Ä) en 2006. Avec son mari, ils gagnent annuellement 3.000 Yuans par an (300Ä). Son mari travaille dans une fabrique de briques.
Les bureaucrates du Guangxi, pressés d'appliquer les consignes de Pékin parce que leur carrière en dépend, en sont revenus depuis deux mois à ce que les Chinois appellent la « terreur rouge »: une violation systématique de la vie privée et de l'intimité des femmes. Sous prétexte d'examen clinique, il s'agit de détecter, de sanctionner financièrement et assez souvent d'interrompre les grossesses qui menacent les quotas.
En mai 2007, dans la province du Guangxi, dans le sud de la Chine, des incidents ont été provoqués par l'envoi de fonctionnaires chargés de faire payer aux familles des amendes pour les enfants "en trop".
Les manifestations ont été brutalement réprimées, les blessés des deux côtés se sont comptés par centaines et plusieurs Blog ont même fait mention de plusieurs morts.
Selon un site Internet dissident, les fonctionnaires avaient, à la date du 24 avril 2007, collecté 7,8 millions de yuans (780 000Ä) et imposé à 17 268 femmes l'une des ìquatre méthodesî du Planning familial : l'implantation vérifiée d'un stérilet chez les femmes ayant un enfant de trop, la stérilisation pour les mères de deux enfants et l'avortement déclenché ou chirurgical pour les contrevenantes enceintes.
Dans le cas d'enfants " en trop", des amendes pouvant aller de 6.000 à 60.000 yuans (600 à 6.000 euros) étaient infligées, et parfois si la famille ne pouvait pas payer, elle voyait ses biens confisqués ou détruits.



Crédits site Web

Squareline.net & Richard Carlier