Orizon Photo
 
Identifiez-vous
-


 
Photographes
-
Alain Buu (10)
Dung Vo Trung (27)
Jean-Luc Moreau (35)
Marc Roussel (56)
Patrick Chapuis (5)
 
Langue
-
Change to english
 
Orizon Photo
-
15, rue Dussoubs
75002 Paris, France

+33 (0)1 53 40 78 28

www.orizon-photo.com
contact@orizon-photo.com

 
 
 
TRANS-SIBéRIENNE #2 © Marc Roussel
-
 
De Moscou à Vladivostok, en dix jours et dix nuits, par la route et le Trans-sibérien. Treize mille kilomètres pour prendre la mesure de ce pays, le plus grand du monde ; le plus extrême et le plus romantique aussi.

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Moscou. Nous partons pour un très long voyage. Peut-être dix mille kilomètres d'ouest en est. Sept [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
La couche de glace qui recouvre le lac fait environ 80 cm d'épaisseur à cette époque. Elle continue [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Mille cinq cents kilomètres de Moscou à Perm. On commence à prendre la mesure de ce pays, le plus gr [...]



Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Ë Perm, nous atteignons le point le plus septentrional de ce voyage. Dernière ville avant les montag [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Je viens d'apprendre, alors que nous quittons la gare de Moscou, que ma mère a un cancer de la peau. [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Arrêt matinal à Omsk. Grande ville industrielle de Sibérie. Lever du jour sur les cheminées des usin [...]



Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Ces fenêtres sont un peu comme autant d'écrans sur un monde obsolète. Les images défilent, identique [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Le train est reparti à 16h00. 14h00, heure de Moscou. Dans toutes les gares de Russie, les horloges [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
A chaque extrémité du wagon, il neige à l'intérieur. Il y a aussi un gros poêle à bois, alimenté jou [...]



Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Un voyage lent et inconfortable. Un prodige de technologie pour tous les Sibériens qui regardent pas [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Nous avons traversé quelques centaines de kilomètres de taïga, et deux ou trois villages sublimes. A [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Irkoutsk possède de très belles maisons sibériennes et c'est à peu près tout. Nous sommes loin, déjà [...]



Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
23 heures. On cherche une rue avec le bar Hemingway, à côté du Harry's Bar, lui-même près d'un autre [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
J'ai pris une douche, très froide, en prévision des jours à venir. Matinée ensoleillée. Le moral va [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
J'ai dormi 13 heures. Pas toujours très bien, car la couchette supérieure du compartiment n°4 dans l [...]



Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Le lac Baïkal est le plus profond du monde. Mille six cents mètres d'eau sous nos roues. Pour la pre [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Vers 16h30 - 10h30 à la pendule de la gare - le train repart. Pour deux nuits et une journée. J'appr [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
L'île d'Olkhon. Le village de Khuzhir est un camp de pionniers bâti sur une colline qui domine le la [...]



Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
D'ici, on observe les effets de la planification hyper-centralisée, on mesure l'immensité du phénomè [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Nous avons franchi le 8ème fuseau horaire. Pour la dernière fois, j'ai avancé ma montre d'une heure [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
On dort bien dans un train, malgré la promiscuité. Chaque compartiment est une petite maison ambulan [...]



Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Vladivostok ne ressemble à aucune autre ville soviétique. Pour la première fois depuis mon départ de [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Le phare de Vladivostok marque l'entrée de la lagune. C'est un endroit très beau, un studio parfait, [...]


 

Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Je me sens de plus en plus seul, de plus en plus vain, à force de souffrances, d'amour perdu.



Trans-Sibérienne #2
© Marc Roussel
Retour à Moscou. Dix heures de vol contre dix jours de train et de voiture. Un seul pays.


 
Crédits site Web

Squareline.net & Richard Carlier